Le bilan graphomoteur

écriture

L'étude et la cotation de l'écriture

L'écriture est cotée selon l'échelle ADE (Adeline Eloy). Ce test permet de déceler, à partir d'un texte recopié ou dicté, une écriture dysgraphique dès le plus jeune âge. Son étude met en exergue les éléments de dynamiques et de contraintes du scripteur pour élaborer un plan de rééducation personnalisé.

Les tests de vitesse

On aimerait tous écrire plus vite... Mais est-ce que cela signifie pour autant que notre écriture est trop lente ?
Connaître le nombre de lettres que le scripteur peut écrire en un temps donné en condition de stress ou pas, permet de s'en assurer et de pouvoir y remédier le cas échéant.

Sablier
Two Dried Leaves

Test de latéralité

S'assurer de ne pas être un gaucher contrarié et savoir quel est l’œil directeur sont autant d'informations importantes pour mener à bien une rééducation graphique.

Évaluation des habiletés motrices

Plusieurs déterminants sont mesurés : 
- l'agilité
- la coordination des mouvements
- le repérage spatial
- la posture et la position
- la tenue de l'instrument.

Roches-de-équilibre
Nature abstrait

Évaluation de l'imaginaire

Pour apprendre à écrire, un modèle commun est enseigné à chaque enfant. Pourtant l'écriture est personnelle. De plus, elle change tout au long de notre vie pour se faire le reflet de notre personnalité à un instant donné. Mais avons-nous tous la même capacité à se défaire du modèle enseigné ? Comment s'approprier la norme sans entraver les codes communs qui font de l'écriture un langage ?